• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    Technique : isolation d’un toit en tuile béton

    .

    Pourquoi assurer l’isolation de mon toit en béton ? Une grande partie des toits plats, dits aussi toitures-terrasses, sont en béton. Ils font partie du paysage urbain comme de nombreuses constructions à but non-résidentiel. L’isolation d’un toit en béton, si elle n’est pas optimale, peut générer de grosses dépenses d’énergie. En effet, le toit d’un bâtiment […]

    Valider
toit en tuiles béton

Technique : isolation d’un toit en tuile béton


toit en tuiles béton

Pourquoi assurer l’isolation de mon toit en béton ?

  • Une grande partie des toits plats, dits aussi toitures-terrasses, sont en béton. Ils font partie du paysage urbain comme de nombreuses constructions à but non-résidentiel.
  • L’isolation d’un toit en béton, si elle n’est pas optimale, peut générer de grosses dépenses d’énergie. En effet, le toit d’un bâtiment est responsable d’une partie considérable de ses déperditions de chaleur (environ 30% !), dans la mesure où l’air chaud a tendance à monter.
  • Comme le béton est un matériau peu isolant en lui-même (il faut 4 mètres de béton pour atteindre le niveau de résistance thermique de 10 cm de laine de roche !), on comprend l’enjeu que peut représenter l’isolation de votre toiture en tuiles en béton pour vos économies d’énergie.

Une toiture-terrasse, qu’est-ce que c’est ?

 Une toiture-terrasse maçonnée se compose en plusieurs parties :

  • Tout d’abord, l’élément porteur de votre toit, qui doit pouvoir supporter de lourdes charges (son propre poids, des personnes, la pluie, la neige, …) ;
  • Le support d’étanchéité qui accueillera le revêtement d’étanchéité destiné à protéger la structure de votre toit. Souvent, le support peut s’agir d’un ouvrage spécifique mais son rôle peut aussi être assuré directement par l’élément porteur.
  • Enfin la protection de l’étanchéité, qu’elle soit directement incorporée au revêtement ou rapportée.

Votre élément porteur maçonné peut dès lors être composé de dalles pleines en béton, planchers à poutrelles et hourdis ; béton-armé ou précontraint (régulièrement employés pour les toitures-terrasses-accessibles et toitures-jardins).

L’isolation d’un toit en béton, ça se passe comment ?

L’isolation de votre toit en béton devra inclure deux éléments supplémentaires à sa structure, tous deux incontournables :

  • L’isolant thermique (polystyrène expansé PSE, laines minérales, polyuréthane, perlite expansé, …) ;
  • Et l’indispensable écran pare-vapeur.

L’écran pare-vapeur devra impérativement être placé sous l’isolant, entre ce dernier et l’élément porteur. Il aura dans l’isolation de toit en béton pour rôle de prévenir les problèmes de condensation dus aux variations de température auxquelles est soumise votre toiture.

En effet, la structure métallique du béton armé a tendance à conduire fortement la chaleur et à générer un pic de condensation appelé point de rosée.

Est-ce que  je dois tout refaire pour l’isolation de mon toit en béton ?

L’isolation de votre toit en béton pourra se faire sur le revêtement d’étanchéité déjà existant ou sous un nouveau. Dans tous les cas, celui-ci devra être bien vérifié (et si nécessaire refait dans le cas d’un préexistant), notamment au niveau des évacuations d’eau !

specialiste-toiture