• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    La réalité de l’isolation du toit et la réduction fiscale

    .

    L’isolation du toit et la réduction fiscale : c’est quoi ? Parmi les travaux de rénovation énergétique et les aides financières de l’État régulièrement liés ensemble, l’isolation du toit et la réduction fiscale offerte par le crédit d’impôt développement durable (maintenant crédit d’impôt transition énergétique) arrivent en tête de liste. Celui-ci permet d’alléger votre impôt sur le […]

    Valider
isolation du toit

La réalité de l’isolation du toit et la réduction fiscale


isolation du toit

L’isolation du toit et la réduction fiscale : c’est quoi ?

Parmi les travaux de rénovation énergétique et les aides financières de l’État régulièrement liés ensemble, l’isolation du toit et la réduction fiscale offerte par le crédit d’impôt développement durable (maintenant crédit d’impôt transition énergétique) arrivent en tête de liste.

Celui-ci permet d’alléger votre impôt sur le revenu et d’économiser 30% de vos dépenses sur la plupart des matériaux et équipements de rénovation thermique, à condition de vous adresser à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) !

Néanmoins, ce n’est pas la seule condition à remplir pour accéder à la réduction fiscale pour l’isolation du toit. Les paramètres en jeu ont trait notamment à la nature du bien immobilier à rénover, ainsi qu’aux ressources du ménage et aux montants à investir.

Qui peut accéder à la réduction fiscale pour l’isolation du toit ?

Premièrement, la réduction fiscale sur l’isolation du toit ne peut concerner que les propriétaires occupants, les locataires ou les occupants à titre gratuit d’une résidence principale uniquement, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’un appartement.

Le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans et les personnes souhaitant bénéficier de la réduction fiscale pour l’isolation du toit doivent être domiciliées en France.

Quels sont les plafonds fixés pour le crédit d’impôt ?

  • Ensuite, l’isolation du toit ne bénéficie de réduction fiscale que dans une certaine limite de ressources et de budget.
  • En cela, une personne célibataire doit disposer d’un revenu inférieur à 25 005 €. Ce seuil monte graduellement selon la taille des ménages, jusqu’à atteindre 49 239 € pour un couple avec 3 enfants.
  • Si ces plafonds sont dépassés, il est toujours possible de bénéficier de la réduction fiscale pour l’isolation du toit, mais seulement dans le cadre d’un bouquet de travaux.
  • En ce qui concerne les plafonds de travaux, ils sont fixés à 8 000 € pour les personnes seules contre 16 000 € pour les couples. Pour chaque personne supplémentaire, on élèvera ce seuil de 400 €.

Comme cette mesure fait partie de la loi de finance, revotée chaque année, la réduction fiscale liée à l’isolation de toit est applicable jusqu’au 31 décembre 2015. Profitez-en !

specialiste-toiture