• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    Isolation toiture et combles perdus

    .

    Le particulier s’imagine souvent qu’il n’est pas utile d’isoler les combles perdus dans la mesure où ils ne seront pas utilisés. Il s’agit d’une idée reçue dont il faut se débarrasser. Pourquoi isoler les combles perdus ? L’isolation de la toiture et des combles perdus constituent un mariage réussi. La plus importante partie de la chaleur […]

    Valider
isolation du toit

Isolation toiture et combles perdus


isolation du toit

Le particulier s’imagine souvent qu’il n’est pas utile d’isoler les combles perdus dans la mesure où ils ne seront pas utilisés. Il s’agit d’une idée reçue dont il faut se débarrasser.

Pourquoi isoler les combles perdus ?

L’isolation de la toiture et des combles perdus constituent un mariage réussi. La plus importante partie de la chaleur d’un logement s’échappe généralement par le haut, car plus léger que l’air froid. Cette perte entraîne irrémédiablement une baisse de température dans les autres pièces, et de fait, une augmentation de l’utilisation de l’équipement de chauffage induisant une hausse significative de la facture énergétique du logement.

Précautions à prendre avant l’isolation de la toiture

Les combles perdus, de par leur configuration, sont souvent inaccessibles ou difficile d’accès. La solution d’isolation choisie devra donc s’adapter à ces spécificités. La première chose à vérifier est que les combles sont bien ventilés, conformément au DTU Couverture. Tous les orifices devront être obstrués à l’aide de grilles pour protéger les matériaux isolants contre les petits animaux tels que les rongeurs.

Les deux options d’isolation de la toiture

Deux options pour isoler la toiture et les combles perdus sont proposées. La première consiste à isoler à l’aide de laine à souffler. C’est un matériau aux multiples avantages :

  • Elle convient aux combles perdus non aménagés difficiles d’accès. La trappe d’accès doit être protégée pour qu’elle ne se transforme pas en une source de perte de chaleur
  • Ses performances thermiques sont très élevées
  • Elle participe grandement à la réduction des pertes énergétiques en s’immisçant dans les moindres interstices, comblant ainsi les ponts thermiques

La seconde technique d’isolation de la toiture s’effectue à la laine à dérouler. C’est celle qui est préconisée pour les combles perdus accessibles et en attente d’aménagement. L’isolant se pose directement sur le plancher en s’assurant au préalable de bien nettoyer les soubassements de l’endroit pour une meilleure adhérence du produit.

Quelle que soit la formule d’isolation de toiture choisie, les travaux doivent être réalisés par des professionnels RGE, la seule garantie pour l’éligibilité au crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 specialiste-toiture