• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    Isolation thermique de la toiture

    .

    Quels sont les véritables enjeux de l’isolation thermique de la toiture ? En effectuant une découpe par tranche de votre maison, on pourrait séparer cette dernière en plusieurs parties distinctes et reliées entre elles, à travers lesquelles circulerait la chaleur. On disposerait ainsi par exemple d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée, des étages… et des combles, chapeautés par votre […]

    Valider
isolation toit

Isolation thermique de la toiture


isolation toit

Quels sont les véritables enjeux de l’isolation thermique de la toiture ?

En effectuant une découpe par tranche de votre maison, on pourrait séparer cette dernière en plusieurs parties distinctes et reliées entre elles, à travers lesquelles circulerait la chaleur. On disposerait ainsi par exemple d’un sous-sol, d’un rez-de-chaussée, des étages… et des combles, chapeautés par votre toiture. Avoir la meilleure maîtrise des échanges de chaleur entre ces parties est le propre des travaux de rénovation énergétique de l’habitat.

En auscultant les zones de déperdition thermique les plus importantes dans une habitation, on se rend compte rapidement que c’est cette dernière zone, celle culminant par la toiture, qui est la plus vulnérable. Elle concentre à elle seule près d’un tiers des pertes de chaleur et c’est pourquoi l’isolation thermique de la toiture est souvent de première priorité.

La raison est simple : l’air chaud étant plus léger que l’air froid, il a tendance à passer par-dessus ce dernier, c’est-à-dire à monter. Si l’air froid présent dans votre maison et provenant de vos combles est constamment alimenté par un défaut d’isolation, vos tentatives de chauffage seront vaines. Votre air chaud sera systématiquement refroidi par les changements extérieurs de température traversant votre toit.

L’isolation thermique de la toiture vise donc à réduire considérablement la conductivité thermique de votre toit. Cela s’applique autant pour la protection contre le froid hivernal que pour la protection contre les grosses chaleurs d’été. Pour cela, on dispose de deux techniques principales d’isolation thermique de la toiture : le détuilage et le sarking.

 specialiste-toiture

L’isolation thermique de la toiture par détuilage, comment ça marche ?

Pour une isolation thermique de la toiture respectant l’apparence originelle de celle-ci, on optera pour la technique du détuilage. Cette méthode a pour avantage de ne pas rajouter d’épaisseur entre la couverture et votre charpente. Pour la mettre en œuvre, on retire les tuiles de votre toit, dans le but de poser les panneaux d’isolant entre les chevrons.

Ces derniers ainsi mis à nu, on coupera les panneaux d’isolant semi-rigides (généralement de la laine de roche, de la ouate de cellulose, de la fibre de bois, du polystyrène expansé PSE, de la mousse de polyuréthane…) en laies à dimension, puis on les glissera entre les pièces de la charpente.

Une fois les panneaux d’isolant positionnés et les joints vérifiés, on pourra remettre en place la couverture pour achever l’isolation thermique de la toiture par détuilage.

L’isolation thermique de la toiture par sarking, la solution complète

  • En ce qui concerne l’isolation thermique de la toiture par sarking, on évitera l’obstacle des chevrons en disposant un « tapis d’isolants » sur toute la surface de votre charpente. On retirera pour ce faire le litonnage sur lequel est fixé la couverture de votre toit.
  • Un panneau-support, généralement en bois, sera installé. Celui-ci servira à poser d’abord un pare-vapeur pour éviter la condensation, puis les panneaux d’isolant, de manière régulière et continue sur les chevrons, les recouvrant entièrement.
  • Éventuellement, l’isolation thermique de la toiture par sarking pourra être complétée par la pose d’un écran de sous-toiture qui viendra assurer l’étanchéité à l’eau en cas de dommage sur la couverture et offrira une meilleure tenue de celle-ci face au vent.
  • On installera ensuite un nouveau réseau de liteaux et de contre-liteaux, dès lors plus haut que d’origine avec une lame d’air, sur lequel on replacera la couverture.
  • L’isolation thermique de la toiture par sarking pourvoira votre toit d’une apparence originale et de performances thermiques sans faille.

Vérifier les charpentes avant l’isolation thermique de la toiture

Avant l’isolation thermique de la toiture, il est toujours nécessaire de vérifier l’état de votre charpente et si nécessaire, de la réparer et de la traiter. En effet, celle-ci a pu être détériorée par la prolifération de moisissures, de champignons ou d’insectes xylophages.

Notamment, une charpente fragilisée aura du mal à supporter à la fois la couverture de votre toit et le dispositif d’isolation, surtout lorsqu’il s’agit d’une isolation thermique de la toiture par sarking, plus lourde que le détuilage !

Si vous ne voulez pas rompre l’équilibre de votre toiture faute d’une portance suffisante de la charpente et voir son étanchéité et son isolation malmenées, il est indispensable d’effectuer le diagnostic et le traitement préalable – sinon curatif – de vos charpentes !

L’isolation thermique et le traitement de la toiture

De même, après avoir mise en œuvre l’isolation thermique de votre toiture, il sera bienvenu de vérifier également l’état de cette dernière.

Vos tuiles, par exemple, ont pu elles aussi subir les affres du climat et de la pollution, favorisant le développement de mousses, algues, lichens et autres parasites participant de l’imprégnation de l’humidité, rendant à terme votre couverture poreuse. Pour que votre l’isolation thermique de votre toiture puisse tenir dans le temps, il est tout aussi indispensable de s’assurer que vos tuileries protègent correctement vos combles contre l’eau et l’air.

Un nettoyage, une réparation, ainsi que le traitement hydrofuge et l’imperméabilisation de ces dernières pourront être nécessaires. Votre toiture bénéficiera dès lors d’une allure rajeunie, prodiguant toutes ses vertus protectrices à votre maison pour de longues années encore !

Pour résumer :

  • L’isolation thermique de la toiture engage la pérennité énergétique de votre maison tout entière. Vous donnant l’occasion de vérifier l’état de vos charpentes et de leur couverture, elle vous rassure quant à leur capacité à assurer leur digne fonction à travers les années.
  • Deux techniques possibles d’isolation thermique de la toiture se présentent à vous : le détuilage, à l’excellent rapport qualité-prix, et le sarking, solution complète et esthétiquement originale.
  • Les professionnels de l’isolation mettent à travers elles tous les outils à votre service pour régler vos besoins et votre budget, dans l’optique d’atteindre les meilleures performances thermiques possibles dans votre maison.
  • Une large gamme de matériaux d’isolation thermique de la toiture à la fois performants, économiques et écologiques sont là pour vous garantir une résistance optimale contre les variations de température.
  • Complétée par l’installation de bons systèmes de chauffage et de ventilation, ainsi que de l’isolation des autres parties sensibles de votre maison, l’isolation thermique de la toiture embraye la rénovation énergétique globale de votre habitation.
  • Sans oublier que le gouvernement met des aides financières à votre disposition, sous la forme d’un crédit d’impôt développement durable ou d’un Eco-prêt à taux zéro, à condition de vous adresser à une entreprise certifiée RGE pour la réalisation de vos travaux de rénovation thermique !

demande-conseil-expert-isolation