• Partager par E-mail
  • Imprimer
  • Partager par E-mail

    Envoyer cet article par e-mail



    3 conseils malins sur l’isolation de la toiture

    .

    Pourquoi isoler sa toiture ? Isoler son toit, c’est se préoccuper des 30% des pertes de chaleur s’y constatent chaque jour, l’air chaud ayant tendance à s’échapper vers le haut de votre maison. Ce n’est donc pas rien ! Par contre, on ne sait pas toujours comment appréhender un chantier qui paraît si important. Passons en […]

    Valider
isolation de la toiture

3 conseils malins sur l’isolation de la toiture


isolation de la toiture

Pourquoi isoler sa toiture ?

Isoler son toit, c’est se préoccuper des 30% des pertes de chaleur s’y constatent chaque jour, l’air chaud ayant tendance à s’échapper vers le haut de votre maison. Ce n’est donc pas rien !

Par contre, on ne sait pas toujours comment appréhender un chantier qui paraît si important. Passons en revue quelques astuces à connaître sur l’isolation de la toiture qui permettront de vous alléger l’esprit… et le porte-feuille ! Suivez le guide !

1) Isolation de la toiture et isolation de combles, quel lien ?

Dans un premier temps, il est utile de savoir que pour l’isolation de la toiture, on peut en fait soit isoler le toit par l’extérieur – l’isolation de la toiture proprement dite -, soit isoler les combles, c’est-à-dire par l’intérieur de la maison !

Dès lors, s’il s’agit d’un comble perdu que vous ne souhaiter pas aménager, on recommandera l’insufflation de laine minérale ou végétale, le plus souvent de laine de roche.

Autrement, on isolera les combles sous-rampants, c’est-à-dire entre les chevrons, ce qui permettra de tempérer la pièce en plus de contenir la chaleur provenant des étages inférieurs de votre maison ! Vous pourrez ainsi aménager vos combles en toute tranquillité et observer de nettes économies sur votre chauffage !

2) L’isolation de la toiture par détuilage ou sarking, comment choisir ?

Sachez qu’il existe deux techniques d’isolation de la toiture : le détuilage et le sarking.

Certes, les deux nécessitent de passer par le toit. Cependant, le détuilage est plus léger. Il s’agit de glisser progressivement des rouleaux d’isolant entre les chevrons et les liteaux, en faisant attention aux joints pour empêcher les infiltrations d’air.

Le sarking, quant à lui, est plus lourd car il faudra d’abord poser un panneau-support recouvrant la totalité de la charpente. C’est sur celui-ci qu’on posera le pare-vapeur (pour éviter la condensation) puis les panneaux d’isolant, garantissant ainsi la meilleur protection contre les ponts thermiques. Plus besoin de se préoccuper des chevrons, puisqu’ils seront entièrement recouverts d’isolant !

3) Pour l’isolation de la toiture, attention aux charpentes !

En revanche, pour opérer sur le toit, il est nécessaire de vérifier préalablement l’état des charpentes ! Vous ne pourrez pas pratiquer l’isolation de la toiture – surtout pas le sarking -, sur une charpente qui menace de céder à cause de l’infestation de moisissures, champignons ou d’insectes xylophages ! Un diagnostic et traitement préventif ou curatif de la charpente est toujours utile !

En outre, tous ces travaux d’isolation de la toiture ou des combles peuvent bénéficier d’aides fiscales à condition de vous adresser à une entreprise RGE ! Profitez-en !

specialiste-toiture